Tielemans de retour avec les Diables: «Je vais pouvoir me changer les idées»

Vidéo
@Belga
@Belga

Youri Tielemans a rejoint l’équipe nationale alors que son club, Leicester, connaît un mauvais début de saison avec un seul point en sept rencontres et une place de lanterne rouge. « Je suis toujours heureux d’être avec les Diables rouges, encore plus cette fois car je peux me changer les idées », a confié le médian lundi à Tubize.

« Ce n’est pas une chouette situation à Leicester », a expliqué Tielemans. « Nous perdons beaucoup et lourdement. Nous sommes touchés dans l’équipe. Surtout après samedi (défaite 6-2 contre Tottenham, ndlr). Il y a toujours différents facteurs. Les choses ne vont pas dans notre sens. Nous donnons tout. À l’entraînement, ça se passe bien. Il faudrait que ça se passe bien en match aussi, et c’est parti. Nous devons profiter de cette pause internationale et recommencer à gagner après celle-ci ».

La trêve internationale arrive à point nommé, d’autant que les matchs contre le pays de Galles jeudi et aux Pays-Bas dimanche sont les derniers avant l’annonce de la sélection pour le Mondial. « C’est la dernière ligne droite avant la Coupe du monde, le dernier rassemblement », a résumé Tielemans. « Cela se rapproche. Nous sommes tous excités dans le groupe. Nous avons envie de faire partie du groupe et nous avons tous envie de nous montrer. Cela va être positif pour l’équipe, mais aussi au niveau individuel. »

Le contrat de Tielemans à Leicester arrive à échéance en fin de saison. « Mais je ne m’en inquiète pas. Les discussions entre mon agent et le club se sont toujours poursuivies. Le fait qu’il y ait le Mondial ne change rien : c’est toujours un honneur de jouer en équipe nationale et la Coupe du monde est toujours spéciale, que ce soit ta dernière année de contrat ou pas. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tubize (c.f. Tubize)Tubize (Brabant wallon)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges