Un Jalhaytois, poursuivi par la police en voiture, tue un motard de 37 ans

La route de Surister était bloquée.
La route de Surister était bloquée. - O.G.

C’est une histoire tragique qui s’est produite ce dimanche matin sur la petite commune de Jalhay. Un motard de 37 ans habitant à Visé mais orginaire de Jalhay a perdu la vie après un important accident de la route. Accident qui aurait sûrement pu être évité.

Tout a commencé durant la matinée lorsqu’un habitant est sorti bien trop vite de son habitation au volant de son Audi TT. L’homme roule vite, trop vite. Il est repéré par la police qui roule dans le coin. Interpellées, les forces de l’ordre décident de le rattraper et de l’intercepter. Une idée qui ne plaît apparemment pas au conducteur. Il n’hésite pas à accélérer pour semer les policiers.

Le conducteur arrive à perdre les agents durant quelques secondes. Un laps de temps bien court mais durant lequel le chauffard percute un motard, un jeune homme de 37 ans, habitant actuellement sur Visé. « L’accident s’est produit vers 11 heures. L’homme a eu les jambes arrachées avant de décéder sur place », précise malheureusement le parquet de liège. Une ambulance de Verviers et le Smur du CHR ont ete dépêchés sur les lieux du drame, en vain.

Il continue à pied

Malgré ce violent accident, le chauffard ne s’arrête pas. Que du contraire, il continue sa course de plus belle, commetant un autre délit de fuite. Une course folle qui s’arrêtera un peu plus tard, après un second accident dans lequel il perdra le contrôle de sa voiture. Mais ce deuxième accident n’a pas non plus stoppé le conducteur. « L’homme a décidé de prendre la fuite en courant à pied cette fois. La police a dû faire appel à deux maîtres-chiens pour le retrouver », précise le parquet.

L’individu a finalement été intercepté sur le coup de 13 heures. On ignore encore à l’heure actuelle s’il était sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants. Il sera déféré ce lundi devant le juge avec une probable demande de mandat d’arrêt pour homicide involontaire avec délit de fuite. L’homme est d’ailleurs bien connu des services de police avec plusieurs déchéances du droit de conduire à son actif.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Jalhay (prov. de Liège)Verviers (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers