Abdeslam à Ittre, Abrini à Andenne et Krayem à Leuze

Salah Abdeslam.
Salah Abdeslam. - D.R.

Salah Abdeslam a été transféré de la France vers la Belgique ce mercredi matin. Selon BFMTV, les gros moyens ont entouré son transfert placé sous haute sécurité. Il a été extrait de sa cellule de Fleury-Mérogis (Essonne) entre 8 h et 8 h 30 par des hommes du GIGN, puis emmené dans un aéroport pour se rendre dans notre pays. Et le seul survivant des commandos de Paris a atterri… à la prison d’Ittre, dans le Brabant wallon. Il occupe une cellule dans la fameuse section Deradex. Il s’agit d’un quartier de haute sécurité de 20 places, coupé du reste de la prison, on l’en enferme les détenus radicalisés, qui font du prosélytisme et qui risquent de contaminer les autres. Cette section a été créée après les attentats de 2016, elle était remplie au début mais il ne resterait plus que 3 ou 4 détenus. Dans cette aile, Abdeslam est soumis à un régime de sécurité particulière. Il ne peut y côtoyer aucun autre détenu, ni au préau, ni en salle de musculation. Le préau de cette section est minuscule, il donne sur le ciel mais il y a des barreaux par-dessus. Abdeslam pourra y prendre l’air mais seul.

Condamné à la perpétuité incompressible, Salah Abdeslam va pouvoir recevoir les visites de sa famille, comme c’était déjà le cas durant ses 6 ans de détention en France. Des visites qui seront donc facilitées puisque les trajets seront raccourcis (sa famille vit toujours en région bruxelloise).

Mohamed Abrini, l’homme au chapeau de l’attentat de Zaventem, est arrivé un jour plus tôt dans notre pays. Il a été incarcéré dès mardi à la prison d’Andenne. Lorsqu’il était à Nivelles (il était le « voisin de palier » de Marc Dutroux, NdlR), il était lui aussi en régime de sécurité particulière. Il devrait en être ainsi aussi à Andenne, d’autant que cette prison comprend de nombreux détenus radicalisés. Il ne faudrait pas qu’Abrini excite les esprits au préau ! Lui aussi devrait donc être coupé de tout contact avec les autres prisonniers. La cour d’assises spéciale de Paris l’a condamné à perpétuité, avec 22 ans de sûreté.

On apprend enfin qu’Osama Krayem, condamné à Paris à 30 ans de prison avec une période de sûreté pour deux tiers, a aussi quitté sa prison française pour être incarcéré à Leuze-en-Hainaut, une prison moderne « nouvelle génération ».

À Haren ensuite, en principe

Tous les accusés du futur procès belge seront ensuite transférés dans le quartier haute sécurité de la prison de Haren, en cours de construction. Cela simplifiera les trajets puisque le procès se tiendra au Justitia (ancien bâtiment de l’Otan), situé à Haren également. On verra cependant si la prison sera terminée à temps…

Deux autres accusés de Paris doivent être transférés à la Belgique pour le procès belge. Il s‘agit de Sofien Ayari et d’Ali El Haddad Asufi. On ignore quand et dans quelles prisons ils seront incarcérés.

Salah Abdeslam avait été arrêté en Belgique le 18 mars 2016, après plusieurs mois de cavale. Il a été définitivement remis à la France en vertu d’un mandat d’arrêt européen un mois plus tard. Il devrait effectuer sa peine en France, après le procès belge.

Cependant, une fois toutes ses condamnations définitives, il lui sera juridiquement possible de demander à effectuer sa peine en Belgique, où il a grandi et où toute sa famille réside.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique