Traité avec l’Iran: «Je pèse mes mots, il y a des vies humaines en jeu»

Traité avec l’Iran: «Je pèse mes mots, il y a des vies humaines en jeu»
Belga

La négociation de ce traité a commencé en 2016, sous la précédente législature. Les services de sécurité belge ont entre-temps mis en garde le gouvernement contre les risques que couraient les ressortissants belges en Iran, notamment celui d’être arrêtés arbitrairement. Les avis de voyage vers l’Iran ont d’ailleurs été adaptés et les déplacements vers ce pays ont été déconseillés.

« Je pèse mes mots : il y a des vies humaines en jeu. Ce ne sont pas mes mots mais ceux des services de sécurité », a souligné le ministre.

Au mois de février, le risque s’est vérifié par l’arrestation d’un travailleur humanitaire Olivier Vandecasteele, soumis depuis lors à un régime d’isolement complet en prison. Si le ministre n’a pas formellement fait le lien avec un autre dossier ou parlé d’échange, il a toutefois évoqué un cas qui complique les relations entre la Belgique et l’Iran depuis 2018, lorsque la police belge a arrêté deux personnes en route vers la France pour commettre un attentat contre un rassemblement d’opposants iraniens. Les faits ont mené à l’interpellation et à la condamnation en Belgique à 20 ans de prison du diplomate iranien Assadolah Assadi, considéré comme le cerveau de l’opération déjouée.

« Je suis conscient du caractère délicat mais la situation en termes de sécurité est aussi délicate. Si le traité n’est pas approuvé, la menace à l’égard des intérêts et des compatriotes belges augmentera inévitablement », a averti M. Van Quickenborne.

Le gouvernement a requis l’urgence pour ce texte qui s’intègre dans un projet de loi plus large portant également assentiment à des traités avec l’Inde et les Emirats arabes unis. Cette urgence est, entre autres, motivée par « des dossiers concrets ». « Vous savez bien de quels dossiers on parle », a ajouté le ministre à l’adresse de l’opposition.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde