Les agriculteurs manifestent contre les travaux effectués sur la N25

La N25 bouchonne presque tous les jours.
La N25 bouchonne presque tous les jours. - D.R.

Il s’agissait de protester contre les mesures prises depuis plusieurs semaines pour permettre des travaux entre Bousval et Nivelles sur cette nationale.

La circulation y est ramenée sur une bande mais l’espace ne permet pas le passage des convois agricoles, l’entrée «Ways» est coupée et les itinéraires de déviation possibles sont soit en travaux également, soit impossible ou très difficiles à emprunter avec des véhicules larges. Même si la fin des travaux est annoncée le 27 juin, les agriculteurs redoutent que ce ne soit pas le cas alors que les moissons arrivent, et ils dénoncent de manière générale ne pas être pris en compte lors de la planification des chantiers et des déviations.

Pour Pierre Vromman, un agriculteur local, la bande de circulation laissée libre sur la RN25 est bien trop étroite pour les engins agricoles et donc impossible à emprunter. La rue de Ways, qui permet de traverser Genappe est fermée, et les détours sont très longs pour tenter de rejoindre les entrepôts des sociétés coopératives alors que la période des moissons arrive.

Les agriculteurs participant à la manifestation de vendredi ont élargi le propos: de manière générale, lorsque des travaux routiers sont entamés, les déviations sont pensées pour les automobiles mais rarement pour les tracteurs, leurs remorques et d’autres engins agricoles de taille imposante. Le centre d’une bonne partie des villages est interdit, et les routes traversant les quartiers résidentiels sont souvent aménagées avec des bacs à fleurs, des rétrécissements et autres chicanes destinés à réduire la vitesse des voitures qui en réalité empêchent ou rend périlleux le passage des convois agricoles.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW