La Province du Brabant wallon propose une prime au covoiturage à ses employés

58.140€ prévus à cet effet dans le budget de la Province.
58.140€ prévus à cet effet dans le budget de la Province. - GDS

Cela fait déjà plusieurs années que le Brabant wallon encourage son personnel à opter pour le covoiturage dans ses déplacements domicile-lieu de travail afin de diminuer le recours à la voiture individuelle et d’améliorer l’empreinte carbone de l’administration. Via la plateforme virtuelle Commuty, les agents provinciaux peuvent entrer en contact avec des collègues qu’ils ne connaissent pas forcément ou d’autres travailleurs d’entreprises présentes dans le zoning nord de Wavre, pour organiser leurs déplacements.

À présent, au-delà de cet aspect pratique et logistique, le Brabant wallon octroie une prime aux agents qui organisent un covoiturage de façon quotidienne ou à la carte. Ce mode de déplacement est particulièrement prisé par les agents dont le domicile est éloigné du lieu de travail et dont les horaires correspondent à ceux de leurs collègues. Il est très intéressant puisqu’au-delà de l’aspect convivial et environnemental, il permet d’agir positivement sur la mobilité et sur le portefeuille. L’objectif visé est de 12 % de covoiturage sur l’ensemble du personnel provincial alors qu’il est actuellement de 5,5 %.

Le nouvel avantage financier du Brabant wallon s’inscrit dans la réglementation de l’ONSS et de l’administration fiscale. Concrètement, sur base d’une déclaration de créance sur l’honneur, le personnel pourra demander une indemnité correspondant à 1/5e de l’indemnité pour frais de déplacement autorisée par le SPF Finances, multipliée par le nombre de passagers. À titre d’exemple, deux agents du Brabant wallon qui parcourent ensemble 70 km, 120 jours par an, avec un partage de volant pourront percevoir chacun une indemnité de 588 euros par an. Un montant non négligeable alors que le litre d’essence et de diesel avoisine désormais les deux euros.

Multimodalité flexible

La nouvelle prime octroyée par le Brabant wallon pour ses agents, qui entre en vigueur ce 1er juin, est une mesure supplémentaire parmi un ensemble de solutions pour réduire les coûts et améliorer la mobilité dans son ensemble. Le Brabant wallon propose un modèle de multimodalité flexible via de nombreuses mesures implémentées au cours des années : remboursement à 100 % des abonnements de transports en commun, primes à la « mobilité active » pour les agents se rendant au travail à vélo, mise à disposition de vélos électriques pour les déplacements sur le zoning de Wavre, développement du télétravail, etc.

« Le covoiturage n’avait jusqu’à présent pas fait l’objet d’incitant financier. C’est maintenant chose faite avec cette prime au covoiturage. Pour couvrir ces nouvelles indemnités, le Brabant wallon a inscrit à son budget 2022 la somme de 58.140 euros. C’est un nouveau pas dans la politique provinciale de soutien aux modes de déplacement alternatifs, qui tombe à point nommé face à l’explosion récente des prix du carburant », déclare Tanguy Stuckens, président du Collège et député provincial en charge des Ressources humaines.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Wavre (c.f. Wavre)province du Brabant wallonWavre (Brabant wallon)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW