Le gouvernement valide la loi de réparation pour la prolongation de Doel 1 et 2

Le gouvernement valide la loi de réparation pour la prolongation de Doel 1 et 2
Belga

La Cour constitutionnelle avait annulé la prolongation de Doel 1 et 2 parce que certaines exigences n’étaient pas remplies, comme l’élaboration d’une étude d’incidences sur l’environnement. Désormais, les différentes exigences sont remplies.

La Cour constitutionnelle avait toutefois maintenu les effets de la loi annulée jusqu’au 31 décembre 2022. L’avant-projet de loi vise, à compter de son entrée en vigueur au plus tard le 1er janvier 2023, à prolonger le fonctionnement des réacteurs nucléaires Doel 1 et Doel 2, respectivement jusqu’au 15 février 2025 et au 1er décembre 2025, afin d’empêcher l’interruption de l’exploitation.

La décision de prolonger l’exploitation des réacteurs Doel 1 et Doel 2 avait été prise en 2014 sous la précédente législature par le gouvernement Michel.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Doel (c.f. Beveren)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique