Écoles et bassins d’orage au menu du nouveau plan d’investissements du Brabant wallon

Un sprayparc verra le jour dans le Bois des Rêves à Ottignies.
Un sprayparc verra le jour dans le Bois des Rêves à Ottignies. - EG

Sans oublier que la Province gère actuellement 174 bâtiments sur 35 sites, ainsi que trois domaines provinciaux. Parmi les projets retenus, on retrouve la réalisation d’un sprayparc au Bois des Rêves à Ottignies, la construction d’un nouveau bâtiment scolaire à l’IPET de Nivelles, la rénovation globale de l’IPES à Wavre, la construction d’une nouvelle infrastructure pour l’IMP d’Hévillers, des rénovations énergétiques de divers bâtiments scolaires et la réalisation de bassins d’orage pour lutter contre les inondations.

Les critères appliqués pour poser ces choix sont l’existence d’une mission légale (obligation de mise en conformité des bâtiments notamment) ; le financement, qui prend notamment en compte les possibilités d’obtenir des subsides ; les impacts des investissements sur le budget ordinaire (charges d’exploitation, économies éventuelles...) ; l’incidence temporelle (les conséquences d’un retard du projet) ; et les effets des investissements projetés sur de grands objectifs comme la décarbonation ou encore la prévention des inondations.

Au terme de cette analyse, le collège provincial a retenu parmi ses grands projets pour les années à venir la réalisation d’un sprayparc au domaine du Bois des Rêves pour 2,18 millions d’euros avec un subside espéré de 987.000 euros, la construction d’un nouveau bâtiment scolaire de 250 places à l’Institut provincial d’enseignement technique (IPET) de Nivelles pour 7,8 millions d’euros avec un subside obtenu de 2,08 millions, la rénovation globale du site du Quai aux Huitres de l’Institut provincial d’enseignement secondaire (IPES) de Wavre pour 10,8 millions dont 6,5 millions de subsides espérés, une nouvelle infrastructure pour l’IMP d’Hévillers pour 7,8 millions d’euros dont un million de subsides visé, et diverses rénovations énergétiques de bâtiments scolaires provinciaux à Nivelles, Jodoigne, Court-Saint-Etienne et Nivelles pour 32 millions d’euros au total.

Hors patrimoine bâti, la province a également retenu dans son nouveau plan d’investissements pluriannuel la réalisation de zone d’écrêtement de crue à Grez-Doiceau, Chastre, Villers-la-Ville, Genappe, Rebecq, Chaumont-Gistoux, Orp-Jauche, Beauvechain et Incourt. Ces investissements d’environ 5 millions d’euros au total sont destinés à mieux lutter contre les inondations sur le territoire provincial.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW