L’avenir des parcs économiques nivellois se précise, extension des Portes de l’Europe

La présentation des objectifs a eu lieu jeudi matin.
La présentation des objectifs a eu lieu jeudi matin. - C.H.

À Nivelles Sud, l’ancien site Peugeot acheté par l’intercommunale en 2014 a été redynamisé et inBW a acheté des terrains pour soutenir le développement d’Euro Heat Pipes. Aux Portes de l’Europe, inBW finalise l’équipement des 22 derniers hectares de l’ancien circuit automobile de Nivelles et a déjà lancé une procédure pour obtenir une extension de 32 hectares.

Pour inBW, l’heure est à la reprise économique en Brabant wallon : l’intercommunale a vendu un peu plus de 20 hectares de terrains en 2021 dans ses zones d’activités économiques, ce qui est un record. Ce regain d’activités se constate aussi à Nivelles. Ainsi, l’ancien site Peugeot racheté en 2014 est déjà métamorphosé. Les 11 hectares ont été équipés et modernisés pour accueillir des entreprises et ils accueillent notamment les incubateurs de CAP Innove, ID2Move et ID2Food. Un des bâtiments a été transformé en hall-relais et l’arrière du site est en travaux pour accueillir le nouveau recycparc de Nivelles.

Nivelles Sud

Dans le zoning de Nivelles Sud toujours, l’entreprise Euro Heat Pipes est passée de 45 emplois en 2007 à 100 personnes aujourd’hui. Et cette filiale du groupe Airbus Defence&Space, active dans le domaine spatial, prévoit d’engager encore une vingtaine de personnes supplémentaires. Pour permettre à l’entreprise de se développer à Nivelles, inBW a racheté son bâtiment principal et une parcelle située juste à côté, où elle construit un nouveau bâtiment qui sera loué à long terme à Euro Heat Pipes. L’investissement est de 15 millions d’euros.

De l’autre côté de Nivelles, les « Portes de l’Europe » ont été aménagées sur l’ancien circuit automobile, acquis par inBW en 1996. Pour les 22 derniers hectares, l’équipement est en cours de finalisation et le chantier se terminera à l’automne 2022. Les marques d’intérêt des entreprises sont fortes pour cette zone située à la sortie de l’autoroute E19, à proximité de Bruxelles et des deux aéroports de Bruxelles et Charleroi. La procédure administrative pour obtenir 32 hectares supplémentaires, via une modification de plan de secteur, a déjà été lancée.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW