TC Nivelles - Douze ans de prison requis pour une tentative d’assassinat au couteau

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon.
Le tribunal correctionnel du Brabant wallon. - C.H.

Les faits datent du 14 octobre 2021: l’homme s’en est pris à une femme avec qui il avait eu une relation sentimentale durant deux ans, et qui avait rompu avec lui. Alors que la victime promenait ses chiens dans la rue, il lui a porté deux coups de couteau: un au visage et un dans le cou, qui a touché la trachée et la carotide.

L’arrivée rapide des secours et les bons réflexes de ceux qui ont recueilli la Tubizienne ont permis d’éviter son décès, mais les séquelles physiques et psychologiques sont très lourdes. Elle garde notamment une paralysie faciale, ne peut s’alimenter normalement, porte des cicatrices et souffre de troubles psychologiques qui l’empêchent de rester seule.

Les deux protagonistes s’étaient vus un peu plus tôt dans la journée dans un café de Tubize, où travaille la victime. Le prévenu a, semble-t-il, été vexé qu’elle rentre chez elle en disant au revoir à tout le monde, sauf à lui et sans lui «faire la bise». Il l’a suivie pour obtenir des explications mais la dame, téléphonant, ne lui a pas répondu. Il est alors rentré chez lui, a mangé, puis s’est muni d’un couteau pour retourner dans le quartier où il savait que son ex-compagne avait l’habitude de promener ses chiens entre 20h00 et 20h30. Il l’a croisée, s’est approché d’elle et selon la victime, il lui a porté les coups de couteau.

Le prévenu a eu des explications changeantes au fil de l’enquête. Il affirme avoir sorti son couteau à la suite d’insultes pour faire peur à son ancienne compagne, qui serait alors tombée en avant. Une version qui, selon le médecin légiste, est incompatible avec les lésions constatées.

Le ministère public, qui estime que la tentative d’assassinat est établie sans le moindre doute, a requis douze ans d’emprisonnement.

L’avocate de la défense a relayé les déclarations de son client, qui maintient que les coups de couteau n’étaient pas volontaires.

Le tribunal rendra son jugement le 19 mai.

Belga

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW