Ramillies: Émilie Gérard sort son second roman «Née d’une vague»

La première de couverture colorée du livre.
La première de couverture colorée du livre. - D.R.

Émilie Gerard est une psychologue pas comme les autres. Cette Ramilloise de 40 ans habite et reçoit à Mont-Saint-André. En marge de ses consultations et en compagnie de ses deux chats, Émilie prend la plume et raconte des histoires. Son métier à l’écoute des autres alimente largement ses écrits. Passionnée de littérature depuis toute petite, elle s’est mise à écrire dès ses 11 ans et a gagné le prix jeunesse de la Fureur de Lire en 1997. Écrire est pour elle une puissante évasion. « J’ai l’impression de vivre 1000 vies quand j’écris, de m’immerger dans un torrent d’émotions qui me fait voir de nouvelles facettes de l’existence », confie-t-elle. Son premier roman, publié en 2018, dystopie consacrée à la fin du monde, a recueilli un beau succès, avec ses 500 exemplaires vendus sur le marché belge.

Pour ce second roman, Émilie change de registre puisqu’elle nous emmène sur les traces de Charlie, une journaliste ambitieuse, obsédée du contrôle, qui entame seule un canoë trip en Suède pour écrire la chronique qui fera décoller sa carrière. Lorsqu’elle démarre cette aventure, elle ignore que la nature n’a rien de glamour ou de confortable. S’engage pour elle un bras de fer contre les forces élémentaires. Le froid, la peur, la fatigue ne lui laissent aucun répit, à tel point que sa vie même est en danger. Le lecteur accompagne Charlie dans chaque épreuve qu’elle vit dans son cœur et dans sa chair, et tout comme elle, se transforme peu à peu.

Avec « Née d’une vague », tout en restant dans son thème de prédilection, la psychologie des personnages et leur résilience, Émilie Gerard développe un dialogue entre une femme muselée et une nature sauvage. Dans un univers d’eau brute, cette femme redécouvre sa nature féminine passionnée et charnelle. « Écrire ce livre était une évidence car je suis moi-même partie en canoë trip en Suède et j’ai pris conscience de ma vulnérabilité dans cet endroit, mais aussi de ma force à continuer même quand c’était dur », confie l’autrice.

En vente depuis le 10 mars dernier sur Amazon.fr pour une quinzaine d’euros.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW