Rochefort: la S.A. Grottes de Han veut régulariser la situation d’un sentier de 850m

Une demande de la S.A. Grottes de Han.
Une demande de la S.A. Grottes de Han. - V.L.

Le collège communal de Rochefort est saisi, depuis le 14 janvier, d’une demande de permis d’urbanisme concernant la régularisation d’un sentier empierré de 850m qui se trouve en zone naturelle. La S.A. Grottes de Han, qui l’a créé pendant la pandémie, souhaite régulariser la situation en obtenant une dérogation au plan de secteur.

Pendant la crise du Covid-19, les Grottes de Han ont délocalisé la billetterie, le centre d’accueil et le départ des trams et des safaris-cars sur le site du Dry Hamptay. «Ils ont aussi aménagé un sentier piéton avec des pierres, sans demander quoi que ce soit. Il y a eu quelques modifications du relief du sol et abattages d’arbres. Ils sont clairement en infraction urbanistique», confirme l’échevin de l’urbanisme de Rochefort Yvon Herman.

L’enquête publique court jusqu’au 28 janvier. Elle interpelle un collectif citoyen qui compte déposer, prochainement, des «alertes» dans les 540 boîtes aux lettres du village. «L’objet de cette demande peut sembler insignifiant a priori, il révèle cependant les grandes manœuvres qui sont en cours et qui auront des répercussions invasives dramatiques : sur le village, son environnement, sa biodiversité, ses accès», affirment-ils.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Province de Namur