Les républicains bloquent au Sénat la réforme électorale voulue par Joe Biden

Les républicains bloquent au Sénat la réforme électorale voulue par Joe Biden
Isopix

Il s’est dit «profondément déçu» mercredi que le Sénat américain ait enterré sa réforme électorale avec laquelle il promettait de protéger l’accès aux urnes des Afro-Américains.

Le projet de loi a reçu 49 voix en faveur et 51 contre, rapporte CNN.

Les démocrates devaient bénéficier du soutien d’au moins dix sénateurs républicains pour faire passer la réforme.

Les démocrates au Sénat cherchaient à tout prix à adopter la grande réforme électorale de Joe Biden pour défaire ces mesures avant les élections de mi-mandat.

Mais l’opposition républicaine, vent debout contre cette loi qui confierait selon elle aux démocrates le contrôle des scrutins à travers le pays, a fait bloc mercredi soir.

Elle a ainsi privé les démocrates de la «supermajorité» de 60 voix requise au Sénat pour clore les débats et soumettre le texte au vote.

Dans une ultime tentative, l’état-major démocrate a essayé de pousser le texte avec ses seules voix via une option dite «nucléaire», mais à laquelle les plus modérés de ce camp, Kyrsten Sinema et Joe Manchin, se sont opposésl

Joe Biden avait promis avec son projet de loi de protéger l’accès aux urnes des minorités et la transparence des opérations de vote face à une multitude de réformes engagées par les Etats conservateurs, en particulier dans le sud du pays.

Les ONG assurent que ces mesures adoptées par des républicains discriminent particulièrement les Afro-Américains, qui ont très largement voté pour Joe Biden à la dernière élection.

«Je suis profondément déçu que le Sénat n’ait pas réussi à défendre notre démocratie», a réagi Joe Biden juste après le vote.

«Je suis déçu - mais je ne suis pas découragé», a-t-il souligné sur Twitter, assurant qu’il ne relâcherait pas ses efforts sur ce dossier.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde