Suspecté d’avoir tué son épouse Anita Froncione à Verviers, Ghislain reste en prison

Anita Froncione et son époux depuis plus de 20 ans.
Anita Froncione et son époux depuis plus de 20 ans. - DR

Ghislain, le meurtrier présumé d’Anita Froncione a vu son mandat d’arrêt confirmé par la chambre du conseil ce mardi. Le septuagénaire, suspecté d’avoir tué son épouse âgée de 57 ans, reste donc en prison.

Le 12 janvier dernier, l’homme avait appelé les services de secours en disant qu’il avait retrouvé sa femme, inanimée au bas des escaliers. Les ambulanciers dépêchés sur place avaient constaté des lésions qui n’étaient celles provoquées par une chute dans l’escalier. La machine judiciaire était alors lancée. Le laboratoire de la police mais aussi un médecin légiste étaient descendus sur les lieux de ce qui ressemblait fort à un crime. Les premières conclusions du médecin légiste étaient sans appel : l’intervention d’un tiers ne faisait aucun doute. Anita a été tuée.

Seule personne présente dans l’habitation, Ghislain, le mari d’Anita, a rapidement été suspecté. Placé sous mandat d’arrêt du chef d’homicide volontaire vendredi, il a comparu ce mardi devant la chambre du conseil qui devait statuer sur son maintien en détention.

Il restera au moins un mois de plus en prison puisque son mandat d’arrêt a été confirmé. Au moment de son arrestation il niait les faits qui lui étaient reprochés. Ses déclarations n’ont pas changé depuis.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Heusy (c.f. Verviers)Verviers (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Faits divers