Il risque cinq ans avec sursis pour une tentative d’extorsion à Sambreville

Il s’était rendu au domicile de personnes âgées.
Il s’était rendu au domicile de personnes âgées. - ILLU/PHN

Cinq ans de prison avec sursis probatoire ont été requis, jeudi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Namur, à l’encontre d’un homme né en 1965 poursuivi pour une tentative d’extorsion avec violences ou menaces commise en janvier 2019 à Sambreville.

Avec sa compagne de l’époque, aujourd’hui décédée, l’homme s’est rendu au domicile d’un couple de personnes âgées pour réclamer une somme de 500 euros. Sous influence d’alcool, il a notamment lancé un vase au verre au visage d’une des deux victimes.

Une arme a aussi été exhibée. «Ils ont menacé de revenir en fin de journée et de les tuer et tout casser s’ils n’avaient pas l’argent. Ces gens ont eu la peur de leur vie alors qu’ils n’étaient, à la base, pas du tout concernés par cette dette de 500 euros», a précisé le parquet de Namur. En plus de l’alcool, le prévenu consommait également du cannabis et de la cocaïne, quand il avait suffisamment d’argent. Ce dernier a demandé un sursis probatoire.

Jugement le 13 janvier.

BELGA

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Sambreville (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers