Le marché de Noël de Tubize annulé: une décision douloureuse mais «raisonnable»

Le CST+ devait être demandé.
Le CST+ devait être demandé. - Belga

Ce mercredi 1er décembre, la Ville de Tubize a rendu les armes. Après un doute qui pesait sur la tenue des marchés de Noël depuis quelques semaines, le bourgmestre a pris la décision d’annuler celui de Tubize. Malgré les dernières annonces positives du Codeco concernant ces festivités (qui peuvent se tenir mais sous certaines conditions), la Ville préfère ne prendre aucun risque, sans pour autant cacher son amertume. La marché devait se tenir du 10 au 12 décembre sur la place Émile des Grées du Lou à Oisquercq.

« La situation dramatique dans nos hôpitaux, la croissance exponentielle du nombre d’infections mais surtout les mesures édictées dans l’arrêté royal de ce 27 novembre nous inquiétaient déjà beaucoup », explique Michel Januth, bourgmestre de Tubize. « Le préavis de grève déposé par le front syndical commun des services de la police jusqu’au 31 janvier 2022 ajoute une incertitude supplémentaire qui ne nous permet pas d’assurer cette organisation de manière efficiente en matière de sécurité. »

La santé publique

Tous ces éléments réunis, la Ville a préféré annuler afin de garantir la sécurité publique. « Cette décision s’est imposée comme étant la solution la plus raisonnable. L’espoir y était jusqu’au bout, l’envie plus que jamais. Mais la santé publique doit être garantie et reste donc la première préoccupation », poursuit le bourgmestre.

La Ville avait pourtant décidé de mettre en place une série de mesures comme le CST+, un système de gobelets réutilisables lavés à 85ºC ou encore une adaptation de la disposition des chalets. Malgré cela, le Covid aura eu la peau du marché de Noël de Tubize, une fois de plus.

Le bourgmestre n’a pas oublié d’adresser des remerciements à tous les agents de la Ville et bénévoles qui, depuis de plusieurs semaines, travaillaient d’arrache-pied afin d’assurer la tenue de l’événement. Concernant les exposants, 35 chalets étaient censés s’ériger sur la place Émile des Grées du Lou. Pour eux également, cette annulation est un coup dur. « Une pensée toute particulière s’adresse aux artisans tubiziens qui devaient participer à ce marché de Noël et avaient montré en masse un intérêt pour l’événement. Merci à eux pour leur engouement, leur esprit d’adaptation et leur compréhension. Nous savons que les temps sont difficiles et voulions les soutenir à travers cet événement », confie Michel Januth.

La Ville de Tubize est-elle bien trop précautionneuse ou annonce-t-elle le début d’une série d’annulations en chaîne ? Tubize est déjà le second de la province à faire retomber la magie de Noël avant l’heure. Il y a quelques jours, celui de Villers-la-Ville était également annulé pour des raisons similaires.

Julien Lahou

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW