Comité de concertation: toutes les nouvelles mesures qui vont impacter votre vie

Comité de concertation: toutes les nouvelles mesures qui vont impacter votre vie

Le Comité de concertation a pris toute une série de nouvelles mesures pour tenter d’endiguer la propagation du virus. Celles-ci entreront en vigueur dès ce samedi pour une durée de trois semaines.

Depuis quelques jours, on sent effectivement que la pression monte, avec de nombreuses voix qui s’élèvent, du côté des experts notamment, pour un durcissement des mesures. « La courbe des contaminations augmente plus fort que ce à quoi on s’attendait », pointait le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem.

« L’hiver est à nos portes, nous passons plus de temps à l’intérieur et nous nous contaminons plus rapidement », a entamé le Premier ministre Alexander De Croo lors de la conférence de presse du Comité de concertation. « La pression sur les hôpitaux ne cesse d’augmenter. C’est une situation dans les soins de santé, dans la société, qui n’est pas tenable. Notre système de soins de santé commence à fonctionner de moins en moins bien. Il faut intervenir. »

Voici les annonces du Comité de concertation :

1. Accélération de la vaccination

➜ Les vaccins sont toujours une arme performante, a rappelé le Premier ministre. « Grâce aux vaccins nous avons pu éviter un grand nombre d’hospitalisations. » 1,250 million de Belges ont déjà reçu la 3e dose.

➜ Une réunion des ministres de la Santé est prévue ce samedi pour accélérer l’effort. Le Comité de concertation demande que le plan opérationnel soit mis en œuvre dès que possible et qu’un maximum de personnes puissent être vaccinées avant Noël. Ces personnes pourront s’inscrire de manière flexible, comme par exemple par l’application QVAX.

2. Réduction de la pression sur les soins de santé

La situation sanitaire s’est encore détériorée depuis le dernier Comité de concertation. Le nombre de contaminations, les hospitalisations et la charge qui pèse sur les soins intensifs ont continué à augmenter. Si une nouvelle hausse temporaire était attendue, elle a largement dépassé les scénarios les plus négatifs qui avaient été envisagés.

De ce fait, la situation dans les soins a encore empiré, notamment pour les médecins généralistes, les centres de dépistage et les hôpitaux. En outre, 10 % des lits en soins intensifs sont indisponibles en raison du manque de personnel, ce qui provoque un nouveau report de la prise en charge de certains patients, tant en première ligne que dans les hôpitaux.

Le Comité de concertation a donc pris une série de décisions visant à ralentir la propagation du virus et à rendre la charge de travail dans les soins plus gérable. Ces mesures seront évaluées le 15 décembre.

3. Nouvelles mesures pour endiguer la propagation du virus

> Port du masque, limitation des contacts, ventilation

Limitez vos contacts . Adaptez votre comportement et faites preuve d’une grande prudence, surtout en présence de personnes vulnérables. Si vous voulez quand même voir des amis, faites-le de préférence à l’extérieur.

Utilisez des autotests . Si vous invitez néanmoins des personnes chez vous, passez un autotest et portez un masque. Pour mettre toutes les chances de vos côtés. Les autotests sont disponibles en pharmacie et dans les supermarchés.

Ventilez . Veillez à ce que les espaces intérieurs soient suffisamment ventilés. Une habitude à prendre qui est quoi qu’il en soit saine, mais encore plus en ces moments de circulation du coronavirus.

> Fermeture des cafés et restaurants à 23h, maximum 6 personnes par table

➜ Seules les places assises à table sont autorisées.

➜ Un ménage peut partager une table, peu importe la taille de ce ménage.

➜ Cela vaut également pour les marchés de Noël.

➜ Les magasins de nuit fermeront aussi à 23h.

> Fermeture des boîtes de nuit pour trois semaines

➜ C’est un message négatif, a reconnu le Premier ministre.

➜ Frank Vandenbroucke avait, ce jeudi, indiqué que les activités les plus risquées devraient être limitées, voire suspendues.

➜ Des aides seront accordées au secteur, déjà lourdement impacté par la crise.

> Réunions privées interdites à l’intérieur

➜ On parle ici des rassemblements en intérieur qui ne sont pas organisés par des professionnels.

➜ Ne sont donc pas visés les mariages ou les funérailles (CST à partir de 50 personnes à l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur), ni les réunions en famille ou entre amis que vous feriez à votre domicile.

> Evenements en intérieur interdits sauf si on est assis

➜ Ces mesures entreront en vigueur non pas ce samedi mais ce lundi.

> Evenements en extérieur toujours autorisés

➜ Les règles de distanciation sociale et une distance de 1,5 mètre entre chaque groupe devront être respectées.

➜ Les modalités applicables dans le secteur de l’Horeca sont également valables pour les événements.

➜ La date effective d’application des mesures concernant les événements organisés par des professionnels est le 29 novembre.

> Pas de public dans le sport intérieur

➜ Le Comité de concertation a décidé d’interdire le public pour le sport en intérieur.

➜ Une exception toutefois pour les parents des sportifs des joueurs de moins de 18 ans, ainsi que pour les médias.

> Foires commerciales

➜Le Comité confirme l’obligation de port du masque lors des foires commerciales.

➜ Les entités fédérées prennent les dispositions réglementaires nécessaires en vue d’une utilisation généralisée du CST lors de ces foires commerciales.

> Des mesures supplémentaires à venir dans l’enseignement

➜ Le Comité de concertation a chargé les ministres de l’Education de revenir, d’ici lundi, avec de nouvelles mesures notamment par rapport au port du masque chez les moins de 12 ans, au mélange des groupes (à la cantine par exemple) ainsi que par rapport à la ventilation, aux activités extrascolaires et au testing & tracing.

➜ Les ministres de l’Enseignement et de l’Enseignement supérieur sont invités à formuler des propositions supplémentaires sur la base de la concertation avec les organisations faîtières et les syndicats.

> Activités de jeunesse

➜ Là aussi, les ministres de la Jeunesse sont invités à formuler pour ce lundi des propositions supplémentaires sur les restrictions et les mesures de sécurité à respecter lors d’activités de jeunesse dans les espaces intérieurs.

> Télétravail prolongé jusqu’au 19 décembre au lieu du 12 décembre

➜ La période durant laquelle les travailleurs peuvent se rendre au maximum une seule fois sur leur lieu de travail est étendue jusqu’au 19 décembre, en lieu et place du 12 décembre.

La période à partir de laquelle les travailleurs pourront retourner maximum deux fois par semaine sur leur lieu de travail commence ainsi le 20 décembre.

> Compétitions sportives

➜ Les compétitions sportives organisées en intérieur, tant amateurs que professionnelles, peuvent uniquement avoir lieu sans public. Les participants jusqu’à l’âge de 18 ans accomplis peuvent toutefois être accompagnés par leurs parents.

➜ Le football belge peut être rassuré : le public pourra toujours bien garnir les tribunes de D1A ces prochaines semaines. Le Comité de concertation de ce vendredi matin n’a en effet pas modifié les conditions de tenue des compétitions sportives en extérieur. Pas de huis clos donc comme certains pouvaient le craindre, mais les clubs devront veiller à une stricte application du port du masque et du Covid Safe Ticket.

> Un nouveau Comité de concertation est fixé le 15 décembre pour évaluer les mesures.

Aussi en Belgique