Le TEC recrute 36 conducteurs de bus en Brabant wallon

Un jobday le 29 novembre à Louvain-la-Neuve.
Un jobday le 29 novembre à Louvain-la-Neuve. - VKA

Le Forem et le TEC s’associent pour dénicher des futurs conducteurs de bus. L’opérateur de transport public souhaite renforcer son équipe de 3.300 conducteurs et conductrices de bus en Wallonie et plus particulièrement dans le Brabant wallon pour les dépôts de Baulers, Jodoigne et Chastre. Ce métier s’adresse aux personnes qui aiment conduire et être en contact avec la clientèle.

Pour ce faire, le Jobday se déroule le 29 novembre à Louvain-la-Neuve lors de deux plages horaires : à 8h30 et 10h30. Une inscription est cependant obligatoire avant le 24 novembre : 067/88 04 29.

Un contrat et une formation au permis D à la clé

Il n’est pas nécessaire d’être titulaire du permis D pour postuler : le TEC propose une formation théorique et pratique aux personnes intéressées. Les conditions ? Disposer du permis B et pouvoir justifier d’une première expérience de conduite probante. Les candidats sont engagés sous contrat à durée indéterminée et démarrent leur formation. Concrètement, la formation au permis D est prise en charge par le TEC qui dispose de son propre centre de formation. Celle-ci dure 4 à 5 semaines. Elle est suivie de trois semaines de reconnaissances de lignes et de formation à la tarification.

Pour postuler en tant que conducteur de bus, il faut être domicilié en Belgique et s’exprimer couramment en français. Disposer d’une première expérience professionnelle est un atout. Quatre qualités sont essentielles pour l’employeur : l’orientation « client », la gestion du stress, le respect des règles et la flexibilité (horaires variables). Le TEC propose un salaire attractif assorti d’avantages extra-légaux ainsi que des possibilités d’évolution en interne.

« Être conducteur au TEC, c’est avant tout exercer un métier au service de la population, un métier d’intérêt public. C’est accompagner nos voyageurs à l’école, au travail en ville et dans les villages », indique Vincent Peremans, administrateur général du TEC. « Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux collaborateurs pour offrir à la population wallonne une mobilité plus durable », ajoute-t-il. C’est pourquoi le TEC a fait appel au Forem. « En tant que partenaire public wallon, le Forem déploie un éventail de solutions sur mesure pour les entreprises qui recrutent. Ce jobday organisé pour le TEC en est un bel exemple », explique la directrice territoriale le Forem Namur-Brabant wallon, Cristina Gonzalez.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW