Marc Van Ranst ravi de l’extension du CST en Flandre

Marc Van Ranst ravi de l’extension du CST en Flandre

Ce mardi, le Comité de concertation a décidé de renforcer les mesures sanitaires vu l’évolution de l’épidémie de coronavirus dans notre pays. Arrivée du Covid Safe Ticket en Flandre, retour du télétravail si c’est possible et port du masque à nouveau obligatoire dans les lieux publics fermés, ces mesures sont satisfaisantes pour Marc Van Ranst.

Le virologue s’est en effet exprimé après la conférence de presse d’Alexander De Croo et s’est dit « confiant ». Il est persuadé que « ce paquet de mesures va fonctionner » et est surtout content que la Flandre ait opté pour le Covid Safe Ticket. « Il est temps d’essayer de convaincre les non-vaccinés d’une manière un peu moins amicale », a lâché le célèbre virologue.

Dès le 1er novembre

Pour rappel, le gouvernement wallon avait décidé d’étendre le recours au Covid Safe Ticket (CST) à toute la Wallonie à compter du 1er novembre prochain et ce jusqu’au 15 janvier prochain. Ce pass sanitaire sera d’application dans les dancings et discothèques, dans les bars, cafés et restaurants, à l’intérieur des centres sportifs, dans les salles de fitness ainsi que lors des foires commerciales et congrès comptant plus de 50 personnes en intérieur (et plus de 200 en extérieur).

Il sera aussi requis dans les salles de fêtes et de spectacles, pour les visiteurs des hôpitaux et des maisons de repos, ainsi que tout événement de masse rassemblant plus de 50 personnes en intérieur (ou plus de 200 en extérieur).

Ce laissez-passer ne sera en revanche pas d’application dans les transports publics, dans les services publics, les écoles, les magasins et centres commerciaux, sur le lieu de travail ou lors de manifestations autorisées par les autorités locales.

Le CST atteste soit de la vaccination complète de son porteur, de la détention soit d’un test PCR négatif de moins de 48 heures soit d’un test antigénique négatif réalisé dans les 24 heures, ou d’un certificat de rétablissement du Covid-19 datant de 180 jours au maximum.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamandeRégion wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique