Les trois fédérations de CPAS réclament une prolongation des mesures d’aide Covid

Les trois fédérations de CPAS réclament une prolongation des mesures d’aide Covid
Belga Image

Dans un communiqué, les CPAS des trois Régions du pays ont affirmé voir s’éteindre une à une diverses mesures d’aide liées au Covid, alors que la crise et la fermeture de plusieurs secteurs a duré un an de plus que prévu et que les conséquences sociales de la crise sanitaire commencent seulement à se faire sentir.

Outre un refinancement structurel réclamé de longue date, les trois fédérations demandent au fédéral une prolongation des mesures d’aide Covid jusqu’à fin 2022 alors que le récent conclave budgétaire a décidé que les fonds destinés à aider les victimes de la crise sanitaire devraient s’éteindre à la fin de cette année.

Ces mesures ont été prises en deux temps. Dans le courant de l’été 2020 et à la rentrée qui a suivi, les CPAS de Belgique se sont vu octroyer une série subsides pour venir en aide aux personnes touchées par la crise Covid (Fonds COVID, Fonds ZOOM 18-25, Fonds pour le « bien-être psychologique » des usagers).

A cette époque, la crise semblait approcher de la fin et toutes ces mesures étaient destinées à aider, dans les mois qui suivraient un déconfinement total espéré, les personnes les plus fragiles impactées par la crise.

En septembre 2020, rien ne laissait présager un reconfinement, qui eut cependant bien lieu aux alentours de la Toussaint, ainsi que tous les rebondissements vécus jusqu’ici et encore à ce jour. Ainsi une série d’autres mesures d’aides liées au Covid ont continué à être octroyées (droits passerelle, chômage temporaire, etc.) alors que leur prolongation sur une telle durée n’était pas prévue.

Selon les trois fédérations, les fonds alloués aux CPAS étaient destinés à couvrir la suite des effets de la crise, lorsque d’autres types d’aides plus prioritaires allaient prendre fin.

« C’est dès lors avec une certaine stupéfaction que les trois fédérations des CPAS du pays ont appris, en marge du conclave budgétaire, que les fonds destinés à aider les victimes de cette crise sanitaire devraient être mis en extinction à la fin de cette année », souligne le communiqué.

« Sans aucun impact budgétaire fédéral vu que ces fonds ont déjà été versés aux CPAS », les trois fédérations réclament d’une part que la durée d’utilisation de ces fonds puisse être prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022, sans quoi ils ne seront plus en mesure d’aider les populations victimes de cette crise en 2022, sur le plan des aides sociales et psychologiques. Et d’autre part, le renouvellement de la subvention « bien-être psychologique des usagers de CPAS », qui mériterait dorénavant, selon elle, d’être inscrite dans un cadre récurrent.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamandeBruxelles (Bruxelles-Capitale)Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique