5 ans avec sursis pour deux prévenus ayant commis 6 braquages à Jemeppe et Floreffe

Ils avaient commis six braquages.
Ils avaient commis six braquages. - ILLU/D.R.

La troisième chambre correctionnelle de la cour d’appel du Hainaut a réformé mardi un jugement rendu le 3 mars 2021 par le tribunal correctionnel de Charleroi, lequel avait condamné deux jeunes braqueurs à une peine de six ans de prison ferme. La cour leur accorde une chance en prononçant une peine de cinq ans, assortie d’un sursis probatoire de quatre ans pour ce qui excède la détention préventive subie.

Ces jeunes ont commis six attaques à main armée, en 2019, dans des stations-service à Anderlues, Floreffe, Jemeppe-sur-Sambre mais aussi dans le magasin Lidl de Thuin, le 19 août au matin. Les braqueurs volaient des cigarettes, qu’un complice de Monceau-sur-Sambre se chargeait de revendre en rue.

Lors d’un braquage, ils avaient volé une voiture afin de prendre la fuite.

Le ministère public s’était opposé à un sursis, compte tenu de la gravité des faits et de l’impact psychologique sur les victimes. Toutefois, la cour accorde sa confiance à deux jeunes qui ont trouvé un travail depuis. Ils avaient tous les deux 18 ans au moment des faits et ils agissaient pour un individu bien plus âgé.

Le juge d’instruction avait placé les deux jeunes sous surveillance électronique, après un mois de détention préventive.

BELGA

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers