La construction, un secteur en pénurie: un «Super Jobdays» à Nil-Saint-Vincent

3.016 postes à pourvoir dans le secteur.
3.016 postes à pourvoir dans le secteur. - 123RF

La Wallonie ne déroge pas à la règle. Tout comme d’autres régions et d’autres pays, 41 métiers dans le secteur de la construction sont considérés comme étant en pénurie de main-d’œuvre. Installateur électricien, menuisier, maçon, chef de chantier… tant de métiers que les employeurs peinent à trouver. Actuellement, sur le site du Forem, l’Office wallon de la formation professionnelle et de l’emploi, 3.016 offres d’emploi sont à pourvoir dans ce secteur.

Pour répondre à cette demande, le gouvernement wallon a décidé d’adopter une série de mesures « créatives » afin de susciter des vocations : des campagnes de communications, une prime de « plan de reconstruction », des « chèques permis de conduire », etc. Parmi celles-ci, la mise sur pied de sept Jobdays à travers toute la Wallonie par le Forem, en collaboration avec Constructiv et les partenaires sociaux de la Construction. Les Jobdays sont des journées spécifiques qui permettent de mettre en lien des employeurs et des potentiels employés. La dernière des sept journées aura lieu à Nil-Saint-Vincent, en Brabant wallon. Le 26 octobre prochain, entre 10h et 12h, les entreprises participantes pourront rencontrer un maximum de candidats ayant de l’expérience dans le domaine. Et même si vous n’avez pas ou peu d’expérience, certains employeurs présents sont prêts à former leurs futurs collaborateurs.

Le Jobday nécessite cependant une inscription préalable   : formulaire en ligne .

Les deux premières journées se dérouleront les 12 et 13 octobre à Liège et Verviers. Une province de Liège fortement impactée par les inondations, qui ont accentué les besoins de main-d’œuvre. 64 entreprises et 330 demandeurs d’emploi de la région répondent déjà présents.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW