Une exposition de plantes médicinales à l’Abbaye de Villers

A la découverte des trois jardins de l’Abbaye.
A la découverte des trois jardins de l’Abbaye. - villers.be

Bien loin des remèdes de grand-mère, l’Abbaye de Villers acueille durant tout un trimestre une exposition de plantes médicinales. Cette dernière est réalisée par l’UMons, en collaboration avec le Musée de la Pharmacie (ULB), l’Hôpital Notre-Dame à la Rose et la Maison des Plantes Médicinales de Flobecq.

Au total, 22 panneaux illustrés sont disposés dans l’un des trois jardins pour répondre, de manière claire et scientifique, à une panoplie de questions que se pose tout un chacun à ce sujet : « Depuis quand utilise-t-on des plantes pour se soigner ? Combien de ces plantes ont-elles été répertoriées au fil du temps ? Comment sont transmises les connaissances sur ces plantes de générations en générations ? Comment les reconnaître ? Quelles sont celles cultivées dans nos contrées ? Certaines plantes sont-elles dangereuses ? Et l’huile essentielle, c’est quoi ? »

Trois jardins

Cette exposition qui allie culture et recherche de pointe permet également de découvrir ou redécouvrir les trois jardins de l’Abbaye consacrés aux plantes médicinales. Tant celles utilisées à l’ère du Moyen Âge que celles employées de nos jours.

Le Jardin des Simples

Il s’agit d’une évocation d’un jardin médicinal monastique du Moyen Âge. À cette époque, le jardin remplissait deux fonctions principales : il est utilitaire, pour soigner le corps, et méditatif, pour apaiser et élever l’esprit. Conçu à partir de documents historiques sur les jardins au Moyen Âge, ce lieu propose une invitation à la découverte des plantes utilisées par Hildegarde de Bingen, religieuse du 12e siècle.

Jardin des Moines

En perpétuelle évolution, ce jardin comprend actuellement près de 400 espèces et variétés de plantes aromatiques, condimentaires, tinctoriales, médicinales et assimilées. Les plantes sont originaires de toutes les régions et des diverses médecines du monde. La plupart des espèces médicinales sont décrites dans les pharmacopées européennes.

Jardin de la Pharmacie

Depuis juin 2019, cet ancien jardin, dénommé autrefois le Jardin des Infirmes, retrouve sa fonction initiale et vient compléter le Jardin des Moines. Dans sa partie inférieure, il est plus spécialement consacré à la présentation de plantes utiles dans la thérapie et la prévention des cancers, dans le renforcement des immunités et dans l’accompagnement des thérapies. Les parterres de l’étage supérieur présentent des plantes utiles dans la prévention et la thérapie des maladies infectieuses virales, bactériennes et fongiques. C’est dans ce jardin qu’est installée l’exposition.

Jusqu’au 15 décembre, l’exposition sera accessible durant les heures d’ouverture de l’Abbaye : www.villers.be

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Villers-le-Bouillet (prov. de Liège)Flobecq (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW