Nivelles: deux ans de prison pour des violences commises envers sa compagne enceinte

Illustration
Illustration - Belga.

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mercredi Tayeb A., un habitant d’Orp-jauche né en 1985, à deux ans d’emprisonnement ferme et à une amende de 800 euros. Il était poursuivi pour menaces et coups envers sa compagne. Les faits ont été commis dans la nuit du 13 au 14 mai dernier, alors que la dame venait de découvrir qu’elle était enceinte. Le prévenu avait déjà été condamné à deux reprises pour des faits similaires envers la même victime.

La soirée des faits, Tayeb A. se trouvait sous l’influence de l’alcool. Lors d’une dispute avec sa compagne, il l’a frappée devant ses enfants, lui a arraché des cheveux et lui a placé un couteau sur la nuque. Il a également menacé de projeter sa fillette contre un mur, et de découper les enfants pour les mettre dans des boîtes.

La victime a attendu que le prévenu parte travailler le lendemain matin pour appeler les secours et la police. Elle a perdu son enfant quelques jours plus tard, à la suite des coups reçus, a-t-elle précisé à l’audience. Lorsqu’il a été interpellé par les policiers, Tayeb A. a nié s’être montré violent envers sa compagne. À l’audience, il s’est excusé en admettant avoir donné « deux ou trois gifles » sous l’effet de l’alcool.

L’homme avait déjà été condamné – d’abord à une peine de travail, ensuite à une peine de prison assortie d’un sursis probatoire – pour des faits de même nature, sur la même victime.

Pour fixer la hauteur de la peine à deux ans d’emprisonnement ferme, le tribunal souligne, dans son jugement rendu mercredi, le comportement très agressif et « totalement inacceptable » du prévenu, ses regrets « qui apparaissent superficiels » et le constat qu’il n’a pas tiré de leçons de ses précédentes condamnations.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers