Sauveur du Standard, Tapsoba n’aurait en réalité pas dû faire le voyage à Zulte!

L’attaquant burkinabé s’est précipité vers son coach pour célébrer son but.
L’attaquant burkinabé s’est précipité vers son coach pour célébrer son but. - Belga

Pour que les séries aient une fin, il faut leur mener la vie dure. De manière collective, et avec le juste soupçon d’individualité… « Les solutions, nous devons les trouver tous ensemble », précisait Mbaye Leye au terme des débats. « La fraîcheur et les éclats permettront de faire la différence dans les moments clefs de nos matches ». Un centre au cordeau d’Aron Donnum pour Abdoul Fessal Tapsoba et le Standard est devant. Grâce à ses remplaçants, des gars montés au jeu avec la rage au ventre. « Quand tu te retrouves face à un adversaire capable de t’ennuyer, il faut pouvoir le surprendre. En faisant rentrer ces deux joueurs, je savais ce qu’ils étaient en mesure d’apporter. Ils offrent d’autres clefs que celles proposées par Jackson Muleka ou João Klauss. De la percussion, de la provocation en un contre un. C’est une force ».

Mais aussi une belle histoire. Celle du second buteur des Liégeois. Pressenti du côté d’Ostende, Abdoul Fessal est finalement resté. Parce que son état d’esprit est resté intact, en dépit des sirènes extérieures. « Durant la semaine, il devait se rendre avec les U21 en Bretagne mais vu que sa concentration se voulait sans faille, j’ai dit à Réginal Goreux que je ne voulais pas qu’il parte. J’ai toujours dit que chacun aurait sa chance à partir du moment où il affiche ce que j’attends, en termes d’intensité et d’envie. » Le mentor liégeois a donc tenu parole, en jetant dans la bataille Abdoul Fessal Tapsoba à quatre minutes du terme. Qui lui a bien rendu, en arrachant la victoire à peine 180 secondes plus tard. Avant de sprinter vers son coach pour célébrer…

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard