JO 2020: Elise Mertens espère «pouvoir faire mieux aux Jeux de Paris»

JO 2020: Elise Mertens espère «pouvoir faire mieux aux Jeux de Paris»
AFP

Elise Mertens (WTA 17) ne gardera pas un grand souvenir de sa première participation aux Jeux Olympiques. Après sa défaite en double samedi aux côtés d’Alison Van Uytvanck, la N.1 belge a également été éliminée au premier tour en simple dimanche à Tokyo. La Limbourgeoise, 25 ans, s’est inclinée 6-4, 4-6, 4-6 contre la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 34), 26 ans, qui avait déjà battu Kim Clijsters l’an dernier à l’US Open.

« J’essaie de rester positive. Ce sont mes premiers Jeux Olympiques et j’étais ravie d’avoir été sélectionnée et de pouvoir représenter mon pays », a déclaré Elise Mertens après sa défaite. « Évidemment, je suis déçue de ne pas avoir réalisé un meilleur parcours, ce qui est tout à fait normal en tant qu’athlète. Ce n’était certainement pas un tirage facile. C’est une joueuse qui ; je ne dirais pas joue à tout ou rien, mais qui prend tout de même énormément de risques. Même à la fin du troisième set, elle continuait à frapper et quand les balles restent dans le court, on se retrouve sous une énorme pression et il est difficile de s’en sortir. La réussite était de son côté à ce niveau-là et c’est ce qui a fait la différence. »

Forte de cette première expérience, Elise Mertens pense en tout cas déjà à revenir, dans trois ans, aux Jeux à Paris.

« Ce n’était certainement pas le résultat que je voulais obtenir, mais je suis contente d’avoir pu vivre cette expérience », a-t-elle poursuivi. « Les conditions étaient très difficiles aujourd’hui, les jambes étaient lourdes dans le troisième set. Ce sont des choses à retenir. J’espère que je pourrai me qualifier pour les Jeux à Paris dans trois ans et faire mieux. Là, je vais quitter le village olympique dans 48 heures et partir aux États-Unis pour mon prochain tournoi, un WTA 500 à San Jose. Ensuite, j’irai au Canada (NdlR : à Montéal), puis à Cincinnati et à l’US Open. La saison est loin d’être finiee dit-elle. « Et j’espère qu’Alison portera encore haut les couleurs de la Belgique ici ».

Aussi en Jeux olympiques