Le Tour de Wallonie s’est élancé mardi de Genappe

Le Tour de Wallonie s’est élancé mardi de Genappe
Photo News

L’étape du jour sera disputée sur la distance de 185,7 kilomètres et sera pimentée part 4 « GPM » répertoriés : la Côte de Froidvau à Dinant (2e cat.) au km 90, la Côte de Vincon à Vincon (2e cat.) au km 113, la Côte du Fond des Malades à Couthuin (2e cat.) km 139,9 et la Côte de Marneffe à Marneffe (2e cat.) au km 164,4. L’arrivée à Héron est prévue vers 17h00. Une minute de silence a été respectée par le peloton et la caravane de l’épreuve wallonne en mémoire des victimes des inondations.

La 2e étape, prévue le 21juillet entre Verviers et Herve, se disputera finalement sur le circuit de Zolder. Lundi, les organisateurs avaient annoncé l’annulation de l’étape, Verviers ayant été très lourdement touchée par les inondations. Les autorités hervoises ont, de leur côté, indiqué lundi que « malheureusement, Herve ne peut garantir des conditions optimales pour cette épreuve cycliste de renommée internationale. » Les organisateurs ont réussi à trouver une solution à Zolder, où les coureurs effectueront 30 tours de 4 km du célèbre circuit. L’étape comprendra trois sprints de bonification.

Le départ de la 3e étape (22/07), prévue entre Plombières et Erezée, sera quant à lui délocalisé.

La 4e étape du Tour de Wallonie se déroulera normalement, le 23 juillet, entre Neufchâteau et Fleurus, de même que la 5e qui conduira le peloton le 24 juillet de Dinant, en province de Namur, à Quaregnon, dans le Hainaut.

Sur le plan sportif, le Tour de Wallonie verra 25 équipes de 7 coureurs s’élancer mardi à Genappe. L’épreuve wallonne salue le retour à la compétition de Tim Wellens (Lotto-Soudal) après un mois d’arrêt pour méforme. Le Limbourgeois, vainqueur du Tour de Wallonie en 2018, avait décidé de faire l’impasse sur le championnat national ainsi que sur le Tour de France. Un autre vainqueur de la course wallonne, Loïc Vliegen (2019), retrouvera lui aussi le peloton, après son abandon au Tour de France en raison de problème de genou. Deux autres anciens lauréats sont également de la partie sur les routes wallonnes : le Néerlandais Niki Terpstra (Total Direct Energie), lauréat en 2015, et l’Italien Giacomo Nizzolo (Qhubeka Assos), qui s’était imposé en 2012.

Les sprinteurs seront nombreux ces prochains jours en Wallonie, notamment les Français Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) et Marc Sarreau (AG2R), les Néerlandais Fabio Jakobsen (Deuceunink-Quick Step) et Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), l’Allemand John Degenkolb (Lotto Soudal), l’Italien Davide Chimolai (Israel Start-Up Nation) ou encore le Colombien Fernando Gaviria (UAE Team Emirates).

Le Tour de Wallonie 2020 avait sacré le Français Arnaud Démarre.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW