Nivelles: neuf décès en moins d’une semaine aux Tayons à cause du Covid-19

La situation était pourtant sous contrôle jusqu’au lundi 31 mai...
La situation était pourtant sous contrôle jusqu’au lundi 31 mai... - D.R.

Nous vous l’indiquions récemment, la maison de repos « Nos Tayons » à Nivelles a connu une importante recrudescence du virus au son sein. De nombreux résidents avaient effectivement été testés positifs au Covid-19. L’ensemble des résidents avait à nouveau été soumis à un testing massif le 27 mai dernier. Et, début de semaine, les résultats – plutôt inquiétants – avaient révélé que 55 résidents et 16 membres du personnel étaient toujours porteurs du virus.

Si la situation était pourtant restée sous contrôle jusqu’au lundi 31 mai dernier, cette semaine a été dramatique pour la résidence qui a comptabilisé neuf décès en moins de sept jours. « Aucun décès n’est à déplorer depuis quatre jours », indique cependant Colette Delmotte ce dimanche. La Présidente du CPAS de Nivelles en profite pour faire le point sur la situation actuelle.

« Au rez-de-chaussée, la situation est très encourageante, les contaminations ralentissent car sur les 17 résidents réputés négatifs, 16 le sont encore. Au premier étage, douze résidents de plus ont été infectés. Quant au personnel, on a détecté six infections de plus », dit-elle.

Une séparation des résidents du premier étage

Selon les recommandations de l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ), la résidence organise à présent un compartimentage (cohortage) des résidents du premier étage. Cette méthode de séparation entre les résidents positifs et ceux qui sont négatifs devrait, normalement, freiner les contaminations. Samedi matin, la protection civile est venue en renfort pour aider le personnel dans cette réorganisation. « Les familles dont le résident a changé de chambre ont été contactées pour les informer du nouveau numéro de téléphone », rassure Colette Delmotte.

Autre constat : le vaccin, administré en janvier 2021, semble très bien fonctionner pour les résidents encore « en bonne santé ». Il n’en est malheureusement pas de même pour ceux dont la santé est plus fragile ou ceux souffrant de démence avancée. Les résidents très âgés ont aussi moins bien profité de la vaccination. Sur les neuf décès que la maison de repos déplore à ce jour, il s’agissait principalement de personnes déjà fortement affaiblies, selon la Présidente du CPAS.

« Je remercie tout le personnel de Nos Tayons, tout service confondu, car c’est vraiment du travail d’équipe, pour votre engagement, votre professionnalisme, votre dévouement et votre solidarité. Je leur transmets aussi toute la gratitude de tous les membres du Conseil de l’Action Sociale. Aussi, les membres de l’Action Sociale présentent leurs plus sincères condoléances et toute leur sympathie aux familles endeuillées », conclut-elle.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Nivelles (Brabant wallon)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW