Nivelles: 55 résidents de Nos Tayons positifs au Covid-19 avec présence de variants

Nivelles: 55 résidents de Nos Tayons positifs au Covid-19 avec présence de variants
D.R.

Il y a un peu moins de deux semaines, nous apprenions que le Covid-19 était malheureusement de retour au sein de la maison de repos « Nos Tayons » à Nivelles. La présence d’un premier cas, un résident hospitalisé, avait entraîné la détection de trois cas parmi le personnel.

Prenant la situation très au sérieux, les responsables de l’établissement avaient alors pris la décision de fermer la maison de repos aux familles et d’imposer un confinement strict aux résidents.

Depuis, plusieurs testing, dont un généralisé, ont permis d’avoir un aperçu plus précis de la situation. Aujourd’hui, la situation, si elle est sous contrôle, est qualifiée de préoccupante : «  La situation d’aujourd’hui est la suivante : pour les 121 résidents (98% sont vaccinés), on a détecté 55 personnes infectées et pour les 107 membres du personnel (76% sont vaccinés), on a détecté 16 personnes infectées. Il est important de signaler que le variant indien a été découvert chez les personnes âgées et que le variant britannique est surtout présent chez les personnes plus jeunes. Il semblerait donc que deux origines différentes doivent être envisagées ; l’une pour les résidents, l’autre pour le personnel », explique Colette Delmotte, présidente du CPAS nivellois, en charge de la maison de repos.

Une vaccination efficace

Si l’on a pu entendre des commentaires remettant en cause l’efficacité ou l’utilité du vaccin, la présidente du CPAS tient à remettre les choses au clair. Selon elle, si les résidents et le personnel vaccinés affichent un bon état de santé malgré leur contamination, c’est avant tout grâce au vaccin : « La vaccination effectuée en janvier 2021 s’est révélée extrêmement efficace car, à l’heure actuelle, tous les résidents et les membres du personnel vont bien. Le degré de contagion du variant indien est très élevé mais la vaccination a parfaitement protégé nos résidents et les membres du personnel. »

Pour le moment, le quotidien des résidents est évidemment très perturbé, ceux-ci étant confinés dans leurs chambres toute la journée. Une mesure contraignante mais qui serait bien comprise de tous : « Les résidents aussi sont très compréhensifs vis-à-vis des contraintes imposées dans le cadre de ce nouveau confinement local. Les résidents reçoivent toute l’attention qu’ils méritent par le personnel vigilant et bienveillant… mais fatigué. Les familles des résidents ont été informées dès le début de la crise et sont tenues au courant de l’évolution de la situation très régulièrement. Nous les remercions chaleureusement pour leur compréhension et leur patience », ajoute Colette Delmotte.

Le confinement actuel des résidents dans leur chambre, la suspension des activités et l’interdiction des visites familiales seront prolongées jusqu’à la fin officielle de la mise en quarantaine de l’établissement. Le confinement sera organisé en blocs de 10 jours et ces blocs se suivront jusqu’à la disparition du virus.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Nivelles (Brabant wallon)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW