Appel à témoins pour une dame de 73 ans percutée à Ottignies jeudi dernier

L’accident est survenu au passage piéton du carrefour formé par les avenues des Combattants et du Roi Albert, face à la fresque du Centre Culturel d’Ottignies.
L’accident est survenu au passage piéton du carrefour formé par les avenues des Combattants et du Roi Albert, face à la fresque du Centre Culturel d’Ottignies. - GSV

C’est un appel à témoins que Pierre-Benoît Sepulchre souhaite lancer aujourd’hui. Jeudi 22 avril dernier vers 10h30, sa maman âgée de 73 ans a été violemment heurtée par une voiture dans le centre d’Ottignies. La septuagénaire traversait dans le passage piéton au carrefour formé par les avenues des Combattants et du Roi Albert, face à la fresque du Centre Culturel, lorsqu’une Skoda de couleur « Cappucino Beige » est venue la percuter de plein fouet. Précisons que le feu était au vert pour les piétons.

La dame âgée s’est retrouvée allongée sur la chaussée, son caddy cassé et de la marchandise répandue partout sur le sol. Dans un premier temps, la conductrice est sortie de son véhicule pour venir voir comment se portait la victime. D’autres personnes sont également venues lui porter secours. Mais voyant que celle-ci parvenait à se relever, la conductrice en tort a donc repris la route sans s’excuser et sans laisser de coordonnées. « Je trouve ça dingue que personne n’ait pensé à appeler la police ou l’ambulance », s’insurge Pierre-Benoît.

Les événements s’étant passés très rapidement, la maman de Pierre-Benoît n’a pas eu le temps de relever la plaque d’immatriculation du véhicule. Elle peut simplement préciser la teinte bronze doré métallisé de celui-ci et ajouter que la personne au volant de la Skoda semble avoir une carrure imposante. « L’accident aurait, selon un témoin, laissé une bosse sur le capot du véhicule », précise toutefois le fils.

Après avoir été auscultée par un médecin, il en ressort que l’Ottintoise de 73 ans souffre de multiples lésions. Elle a notamment trois côtes cassées, un épanchement du genou droit et de nombreux hématomes. « Elle a des difficultés à se mouvoir et a très mal », regrette Pierre-Benoît. Toutes ces lésions entraînent une incapacité fonctionnelle temporaire totale de quinze jours.

Depuis l’incident la semaine dernière, la famille n’a reçu aucune nouvelle de la conductrice en question. C’est pourquoi aujourd’hui Pierre-Benoît souhaite lancer cet appel à témoins. « Toute personne ayant vu cet accident et/ou le véhicule en question est invitée à prendre contact avec la police d’Ottignies au 010/43 63 65 », indique-t-il.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Ottignies-Louvain-la-Neuve (Brabant wallon)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW